18 avril 2006

Maaaaadurai! (c'est cense imite un cri de guerre japonais) (c'est mal fait)

Madurai est une grosse ville, donc par definition indienne peu reputee pour sa quietude ou meme sa folichonnerie, surtout quand il pleut toute l'apres-midi, mais Madurai a dans ses chambres d'hotel a 90 rs des cafards de taille scandaleuse (si tant est que ce soit des cafards, a vous dire le vrai je ne sais pas tres bien a quoi ressemble un cafard. Apres tout c'etait peut etre des rats) et Madurai a surtout un temple de ouf, ou de gueudingue, au choix.

Le temple de Madurai est l'image la plus representative que j'ai pu trouve de l'Inde. De la demesure, infatigable et eternellement surprenante demesure indienne. Les indiens sont completement tares, plus de doute. Que ce soit dans l'architecture (Douze tours vertigineuses -mais pourquoi y en a t-il autant?!- scultees de divinites, dont je ne prefere meme pas imaginer comment elles ont ete construites... ou alors la meme phrase, mais dans un francais correct), ou dans l'ambiance qui regne a l'interieur. La bande sonore y joue beaucoup, il faut bien le dire. Disons-le. Entre les auum diffuses par haut parleur en continu, les musiciens qui apparaissent de temps a autre de derriere une colonne, les fracassants jets de noix de coco sur la pierre (apres avoir fait tourne cette derniere au dessus de la tete), et les prieres murmurees par des centaines d'hindous qui se prosternent, colorent ou versent de l'eau sur des statuts de divinites, se font benir par des elephants...

Bref, un grand n'importe quoi frenetique, enivrant ou etourdissant, qui donne le tournis, parfois la nausee tellement c'est prenant.

Ah bah ouais einh, uncraidibeule einhdya.

Posté par beuug des idoles à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Maaaaadurai! (c'est cense imite un cri de guerre japonais) (c'est mal fait)

Nouveau commentaire